Gravement mélancolique…

 »-. Les contrebasses sont destinées, dans l’orchestre, aux sons les plus graves de l’harmonie... On a le tort, aujourd’hui, d’écrire pour le plus lourd de tous les instruments des dessins d’une telle rapidité que les violoncelles eux-mêmes ont de la peine à les rendre… Les compositeurs doivent donc bien prendre garde à ne demander aux contrebasses que des choses possibles et dont la bonne exécution ne puisse être douteuse.

30x40cm « Récital« , galerie Z’Artistes

L‘effet des harpes est d’autant meilleur qu’elles sont en plus grand nombre. Les notes, les accords, les arpèges qu’elles jettent alors au travers de l’orchestre et du chœur, sont d’une splendeur extrême. Rien de plus sympathique avec les idées de fêtes poétiques, de pompes religieuses, que les sons d’une grande masse de harpes ingénieusement employée. Isolement ou par groupes de deux, trois ou quatre, elles sont encore d’un heureux effet, soit pour s’unir à l’orchestre, soit pour accompagner des voix et des instruments solos. De tous les timbres connus, il est singulier que ce soit le timbre des cors, des trombones, et en général des instruments de cuivre, qui se marie le mieux avec le leur… » Hector Berlioz (Traité d’instrumentation)

3 réflexions sur “Gravement mélancolique…

  1. Une très, très bonne année à toi, que cette année te réserve ce que tu désirais encore hier et que tu n’as pas pu obtenir.
    Allez sourions à la vie, je serais heureux de cheminer encore avec toi dans nos activités WP.
    Bises !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s