Peinture-sur-pansements

Par suite d’une légère intervention chirurgicale subie récemment par l’un de mes proches, voilà mon armoire à pharmacie envahie par divers pansements, bandes, gazes et compresses non utilisés. Autant ne pas les laisser sans emploi. Action ! Il s’agit, tout simplement, de les fiancer avec un tableau largement raté, inexploitable par ailleurs, dont on vient de me faire don. La surface du support, recouverte par moult coups d’un pinceau maladroit, nécessite une intervention quasi-chirurgicale. C’est là qu’apparaissent fort à propos mes diverses bandes médicales, dûment appliquées et fortement collées (il s’agit de la phase la plus délicate de l’opération) à même la toile.

J’ai déjà utilisé cette technique, auparavant, sans trop insister, la surface à traiter n’étant que légèrement endommagée. Là, compte tenu de l’état du support, il s’agit d’un véritable enveloppement, d’un bandage complet, en plusieurs couches fines. La suite est plus classique, sitôt sec, on enduit le fond d’une bon apprêt coloré. Et l’on peint, comme si de rien n’était. Sauf que, par endroits, le support entoilé reparaît, se montre récalcitrant, n’en fait qu’à sa tête, bref donne la feuille de route pour poursuivre. Ce qui, tout comptes faits, est bien le but recherché… Coups de pinceau après coups de pinceau, il semble bien que jamais le travail ne sera achevé, ce n’est plus de l’art, mais de la patience !

60x60cm « Riviera », galerie Bons baisers de… -. Si l’on s’approche, la trame reste visible par endroits, tant pis, ou tant mieux, c’est ce qui fait l’originalité de l’œuvre…-

Mon conseil. -. Long, mais facile, me direz-vous ! Eh bien non, pas vraiment, car le remède est difficile, le rendu reste grossier, et il faut faire preuve d’imagination pour poursuivre l’opération. Il arrive un moment où, 🔪 ou pinceau en ✋, on dit stop, et on décide que l’œuvre est terminée, que la convalescence est achevée, que le patient est, sinon guéri, du moins consolidé. Ne trouvez-vous pas que la peinture, c’est l’école de la vie ? -. Perfectionnistes, s’abstenir, vous risquez la prise de tête durant une 🌃 blanche !

3 réflexions sur “Peinture-sur-pansements

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s