Insolences !

J’ai très envie d’être insolente, c’est, par les temps qui courent, un luxe que ne peuvent se permettre que celles ou ceux qui, comme moi, s’affichent déconnectés de la société du travail, de la consommation à outrance, du qu’en dira-t-on et du politiquement correct. Ceci posé, et même imposé, comment traiter l’insolence par le biais de la peinture, sachant que la peinture est mon seul champ d’action, et donc de potentielles réactions ?

Facile ! Pour être insolent, il suffit de prendre le contre-pied de tout ce qui fait l’air du temps. On crache sur les paysages bien léchés, les ⛵qui voguent sur la Grande Bleue, les 🐈 mignons et les 🐕 bien peignés, les Anges et les coquelicots, bref tout ce qui fait modèle sur Internet et consensus dans les ateliers de peinture. Ayant déconstruit tout ce qui de près ou de loin peut sembler académique, l’on n’est pas loin de l’insolence. -. Dis, Christine, cela se peint comment, l’insolence ?. Aïe ! Voilà qui n’est pas facile à cerner… … me disais-je, de bon matin devant mon chevalet. –L’oeuvre que j’ai entamée n’a rien que de très classique, il s’agit d’une fleur stylisée, comment lui donner un zeste de révolte, un rien d’impertinence, un souffle d’insoumission ?- . Je ne parle pas ici de fantaisie, de pied de 👃 à la bienséance, de composition farfelue et de couleurs déjantées, ça, je sais faire. Mais l’insolence, c’est autre chose. Consulté, le dictionnaire a une idée sur la question, il s’agirait d’effronterie, qui irait jusqu’au manque de respect. Bingo, voilà une définition qui me plaît bien !

60x60cm « Insolence« , galerie Chemins de spiritualité Au singulier et non au pluriel, s’il vous plaît, une insolence par jour suffit et réconforte

Mon conseil. -. Tout romancier, poète, essayiste, polémiste, pamphlétaire ou historien peut intituler un 💷  »Insolences » si le contenu en demeure vague, ironique et provocateur. Non, je ne citerai pas de noms, toutefois… Tiens, ce tableau floral sur mon chevalet, qui ressemble gentiment à une oeuvre alimentaire, si je le griffais, insolemment, de quelques coups de 🔪 rageurs, le décorais d’une envolée de papiers insolemment collés et le saupoudrais d’une insolente poudre d’or ?

4 réflexions sur “Insolences !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s