La ✋ de Mademoiselle ma fille

 »-. Bien avant la construction du 🏰, sa famille vivait à Bordeaux, tantôt dans un hôtel particulier, tantôt dans un appartement médiocre, selon la chance du Marquis au jeu. Ce père, risqueur jusqu’à sa chemise, fréquentait bien plus les cercles de jeu que le lit conjugal, perdant dans les premiers mais gagnant chaque fois dans le second. Ce qui lui valait un coffre vide d’💰 et une 🏡 pleine d’enfants. Il fit ainsi à sa femme neuf visites sentimentales, six 🌃 mâles et trois femelles. Neuf enfants livrés à l’océan d’indifférence paternelle mais sauvés de la noyade par une mère vaillante autant qu’indulgente.

50x70cm « La mariée était en rose« , galerie Femmes, Femmes, Femmes

Ayant à la longue épuisé la dot de son épouse ainsi que l’arrière bourse de l’héritage paternel, le Marquis joua tout ce qui pouvait se jouer, et même l’injouable si l’on se place dans l’angle du respect familial. -. Ma fille, vous vous devez à la parole de votre père-. Je ne vous comprends pas. Père !-. Je vous ai jouée…-. Je ne vous comprends pas, Père !-. J’ai joué votre ✋, et je l’ai perdue-. Père !-. Dès à présent, vous vous devez à celui qui vous a gagnée-. Mais, Père, j’ai déjà fait mon choix-. Vous êtes trop jeune pour savoir choisir toute seule et vous épouserez notre gagnant, Mademoiselle-. La dignité que ce père n’avait plus, sa fille la possédait jusqu’à la grandeur. Elle s’inclina, rejetant un amour généreux et heureux, au profit de celui-là, acheté et mesquin. » Claude Seignolle (Histoires vénéneuses)

3 réflexions sur “La ✋ de Mademoiselle ma fille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s