Relecture

 »-. La fraîcheur la saisit, tandis que, assise sur la borne, à l’entrée de la grande allée, elle reconstituait, lambeau par lambeau, les scènes rapides de cette journée. Le manteau qu’elle avait enfilé était bien mince. -. Que ferais-je cet hiver ?-, car elle savait qu’elle ne reviendrait jamais à Barterand. Elle tourna la tête vers l’ombre des platanes, l’ombre y régnait, opaque, hostile. À quelques pas du 🏰 s’ouvre une gorge très étroite, désolée, percée par les glaciers à travers les monts du Musin. Des lacs aux eaux noires y stagnent, ce coin sauvage a vu des crimes et des combats. Des sarcophages de pierre datant du moyen-âge s’y trouvent encore au bord de la route. Ce n’est pas un lieu où une jeune fille, autre que Laure, eût accepté de passer, seule, en pleine 🌃 d’automne. Mais elle avait l’habitude des silences. Et de l’obscurité de la forêt.  »Daniel-Rops (Mort où est ta victoire)

60x60cm ‘‘Dans les sous-bois profonds », galerie La vie rêvée des 🌲

Le 💷 ci-dessus précité, je l’avais lu avec grand intérêt il y a un demi-siècle, puis oublié. Sa relecture fait surgir en moi le souvenir d’une scène de fuite à travers bois vers un avenir incertain, scène encore présente dans ma mémoire car j’avais alors l’âge de l’héroïne. Ce n’était que le prologue, et j’avais tout oublié des quelques 431pages, en petits caractères d’imprimerie, qui déroulent la suite des aventures littéraires de Laure, laquelle connut une vie bien remplie et moult vicissitudes. Ainsi va la vie… À la relecture de toute chose, l’on ne retient qu’une petite partie, sans doute celle qui nous a le plus marqués.

40x50cm ‘‘ À quatre ✋ », galerie Faussaire

Mon conseil. -. De cette pandémie qui nous tient tristement en haleine depuis près de deux ans, que retiendrons-nous, après une relecture sans doute sélective, dans quelques années ? Chacun fera son marché dans les étals de ses souvenirs. Quant à moi, ce sera, c’est plus que certain, outre la privation de ma liberté, la boulimie de peinture qui m’a saisie. Ce seront tous ces tableaux que j’ai peints en dehors du tumulte sanitaire, dans la quiétude de mon atelier, et qui m’ont donné du recul et une certaine sérénité. Plus un optimisme bien venu, dont j’ai largement fait profiter mes proches… Et vous, chers amis, quelle fut, quelle est, ou quelle sera, ou quelle devrait être, votre relecture de l’événement ?

50x50cm  »Promenade forestière’‘, galerie La vie rêvée des 🌲

2 réflexions sur “Relecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s