Ode à l’amour vénal

 »-. Je mets cependant très fort en doute la disparition de la courtisane. C’est, depuis les origines des temps, un beau métier de femme, comme la guerre est un beau métier d’homme. On me dira, il est vrai, que l’homme de guerre est en voie de disparition. Je ne suis tout de même pas sûr, en dépit de ce moralisme sublime mis à la mode par Simone de Beauvoir, que la femme renonce à se vendre. Il y a eu, au cours de l’histoire, d’autres périodes de relâchement des mœurs, et la fille à acheter leur a toujours survécu.

35x50cm  » L’histoire bleue »
30x40cm » Mademoiselle Pastel« 
50x60cm ‘‘Oh, la rouquine ! »

J’imagine plus volontiers, pour redonner du prix, selon les vieilles règles méprisées de l’offre et de la demande, à nue marchandise dévaluée, que l’évolution des mœurs n’a pas dit son dernier mot. J’imagine très bien une réaction violente qui rendrait sa valeur et à l’amour vénal et aux passions comprimées. Je ne crois pas impossible, à travers les détours et les ruses de l’histoire, un retour, peut-être brutal, à une pureté primitive des mœurs, à une valorisation de la chasteté, à une restauration de la continence. Quand toutes nos petites filles de seize ans se seront vautrées dans Sade et auront roulé de cave en cave, j’ai bien peur que la vie ne leur paraisse un peu terne. Ah, donnez-nous des chaînes, des croyances, des oeillères, des martyres pour nous rendre nos passions ! » Jean d’Ormesson (Saveur du temps)

50x60cm  »La Rouquine »
5070cm  »Nana »
50x50cm ‘‘ Eve’‘, vendu

Mon conseil. -. Ce que j’aime, dans l’art de m’exprimer par le biais de la peinture, c’est qu’il n’a pas de tabous, sauf ceux que l’on s’impose soi-même, par morale ou par décence, dans les sujets à traiter. L’amour vénal donc serait passé de mode, conspué par les moralisateurs, les féministes, les déconstructeurs et les déconstruits ? Allons donc ! Comptez bien sûr l’artiste-peintre pour représenter l’amour vénal, lui faire une ode, et même une galerie ! En tout bien tout honneur, bien sûr, souriez, c’est de l’art !

40x40cm « La belle que voilà »
50x50cm « Attirante », texte de Clara
40x50cm « Je brûle », texte de Mawé, vendu

3 réflexions sur “Ode à l’amour vénal

  1. Ping : Ode à l’amour vénal – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s