Captive

 »-. J’ai encore entendu aujourd’hui le bruit de l’engrenage d’horloge. Suivi de cette effarante danse des clés, et l’affreux claquement de son volet. Alors, je suis renseignée, je sais que son regard est descendu au fond du gouffre intérieur. Quand il remonte, après avoir vu ce qu’il a vu par son volet, j’ai toujours peur que ce soit la fin pour moi. Mais peut-être redoute-t-il cela, lui aussi, car enfin cet homme m’a aimée d’un ❤️ sauvage… et…

Projet MPTn°2 « Picassez-vous la tête », galerie Faussaire

… Il est sorti. J’ai essayé de fuir, mais on ne peut pas fuir de cette chambre. Elles ont dû en savoir quelque chose, celles qui sont passées par là ! La fenêtre qui donne sur le jardin a des barreaux et la porte est d’une solidité à toute épreuve… Il ne doit vous descendre de là que pour vous conduire à la cave, étape dernière avant… avant ce que j’ai vu !… Je deviens folle, mon Dieu ayez pitié de moi ! Est-ce une idée ? Quand il m’a quittée, tout à l’heure, ses yeux étaient moins méchants. J’entends ses pas dans l’escalier. Ah, j’ai peur ! J’ai peur !’ Gaston Leroux (La poupée sanglante)

Une réflexion sur “Captive

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s