Le đŸŽč et l’orchidĂ©e

 »-. Les fleurs aiment la musique– lui disait son grand-pĂšre Bill tout en s’occupant de ses prĂ©cieuses plantes. Julia s’asseyait sur une chaise dans un coin prĂšs de la radio, et le regardait en Ă©coutant la musique. Elle apprenait Ă  jouer du đŸŽč, et s’Ă©tait dĂ©couvert un don pour cet instrument. Il y avait un vieux đŸŽč droit dans le petit salon du cottage. On lui demandait souvent d’en jouer aprĂšs le dĂźner. Ses grands-parents regardaient leur petite fille d’un air admiratif tandis que ses doigts dĂ©licats effleuraient les touches.

40x50cm « Do rĂ© mi fa sol« , galerie Z’Artistes

Un jour oĂč elle avait eu onze ans, papy Bill lui avait offert une orchidĂ©e rien que pour elle. Julia avait examinĂ© les dĂ©licats pĂ©tales de la fleur plantĂ©e dans un pot. Ses pĂ©tales avaient un aspect veloutĂ© sous ses doigts. -. D’oĂč vient-elle, papy Bill ? -. D’Orient, des jungles de Chiang Mai, dans le Nord de la ThaĂŻlande. -. Et quel genre de musique apprĂ©cie-t-elle, Ă  ton avis ? -. Elle semble avoir un faible pour Mozart. Mais, si elle commence Ă  faner, tu pourrais peut-ĂȘtre essayer Chopin !-. Julia avait pris soin de son orchidĂ©e tout en cultivant son talent pour le piano. Assise dans le salon de sa 🏡 victorienne, Ă  la pĂ©riphĂ©rie de Norwich, elle avait jouĂ© pour elle, et la plante avait refleuri plusieurs fois. » Lucinda Riley (La 🏡 des orchidĂ©es)

5 réflexions sur “Le đŸŽč et l’orchidĂ©e

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s