Pour la première fois, voir la mer et ses ⛵

 ». À Savenay, Boyer s’apprête à partir pour Tours, quand on lui propose une place à Saint-Nazaire. -. Pensez, je n’avais jamais vu la mer de près, et elle m’attirait. Voir la mer, c’était pour moi une chose considérable, mes vœux comblés-. Il n’est pas déçu. Mais vite les grands bricks chargés de toile le retiennent plus que les vagues, les trois-mâts et les quatre-mâts au repos, entre deux défis à la force sauvage du vent. Ce sont les derniers, ou presque. Déjà les concurrencent les ⛵ à moteur. Et, s’il a déjà croisé sur la Garonne le premier ⛵ à vapeur, Boyer fasciné visite à Bordeaux les salles des machines -. Où les moteurs verticaux semblaient avec leurs longues jambes pédaler sur les monstrueux vilebrequins actionnant les hélices-.

50x50cm  » La Barcasse », galerie Laissez-moi vous conter la mer

Mais il est encore plus curieux d’assister au débarquement des passagers. -. J’ai vu descendre de ces ⛵ bien des êtres bizarres. Ce furent, une fois, des hommes de si petite espèce qu’on eût dit des poupées, ils étaient noirs, mais bien proportionnés. Une autre fois, ce furent de petits 🐎, dont la taille ne dépassait pas celle d’un 🐕 terre-neuve. Que c’est beau, à cet âge, de voir tant de choses nouvelles ! Aussi écrivais-je souvent à mes parents, à mes sœurs, pour leur conter toutes ces merveilles-. » Barrett- Gourgand (Ils voyageaient la France)

Une réflexion sur “Pour la première fois, voir la mer et ses ⛵

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s