Le rapt en barque

 »-. La 🌃 s’Ă©tait Ă©claircie. Une lueur bleuĂątre nous entourait. Je regardai oĂč nous nous trouvions. Nous Ă©tions au bord d’un lac dont les eaux de plomb se perdaient au loin, dans le noir… mais la lumiĂšre bleue Ă©clairait cette rive, et j’y vis une petite barque, attachĂ©e Ă  un anneau de fer sur le quai. Certes, je savais que tout cela existait, et la vision de ce lac et de cette barque sous la terre n’avait rien de surnaturel. Mais songez aux conditions exceptionnelles dans lesquelles j’abordai ce rivage. Les Ăąmes des morts ne devaient point ressentir plus d’inquiĂ©tude en abordant le Styx. Caron n’Ă©tait certainement pas plus lugubre ni plus muet que la forme d’homme qui me transporta dans la barque.

Projet  »picassez-vous la tĂȘte ! », galerie Faussaire

L’Ă©lixir avait-il Ă©puisĂ© son effet ? La fraĂźcheur de ces lieux suffisait-elle Ă  me rendre complĂštement Ă  moi-mĂȘme ? Mais ma torpeur s’evanouissait, et je fis quelques mouvements qui dĂ©notaient le recommencement de ma terreur. Mon compagnon dut s’en apercevoir, il s’empara des rames et rama avec force et promptitude. Ses yeux, sous le masque, ne me quittaient pas, je sentais sur moi le poids de leurs prunelles immobiles. L’eau, autour de nous, ne faisait aucun bruit. Nous glissions dans cette lueur bleuĂątre, et nous fĂ»mes Ă  nouveau tout Ă  fait dans la 🌃. » Gaston Leroux (Le đŸ‘» de l’OpĂ©ra)

3 réflexions sur “Le rapt en barque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s