Ecrire avec des mots (et Jacques Prévert !)

 »-. C’est aussi à ce moment-là que j’ai eu la chance extraordinaire de côtoyer Jacques Prévert. Pour moi, écrire, c’est vivre. Écrire fait naître. Quand je dis que je n’écris jamais avec des idées, mais que j’écris avec des mots, cela je l’ai appris de Jacques Prévert. Il savait le langage, le débrider, le laisser cavaler. Il savait libérer le langage. Pour écrire, j’ai besoin de mots. Je cherche le mot qui me saute dans le regard, et ce mot-là, il m’ouvre un chemin, il m’ouvre une route. J’ai besoin de mots pour vivre.

50x60cm « Page blanche », poème signé Clara

Si je n’avais pas eu l’écriture, il y a des moments de ma vie où je me serais peut-être suicidé. Quand c’était trop dur, quand on se trouvait devant trop d’impasses, de désespérances. L’écriture m’a mis la tête hors de l’eau. Elle m’a tenu debout. Pour moi, l’appel à écrire est un appel à vivre. Un appel à croire. Le jour où je ne pourrai plus écrire, pour moi ce sera vraiment la mort. En tout cas, la vie appelle, et elle n’appelle pas à la répétition. Chaque jour est nouveau, la vie invite toujours à la création. Jusqu’au bout de notre vie, nous devons être des créateurs. » Jean Debruynne (Rencontres)

Une réflexion sur “Ecrire avec des mots (et Jacques Prévert !)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s