Le temps qui dure, le temps qui passe

 »-. Au-delà de l’amour partagé et pourtant impossible, le condamnant aussi d’avance, il y a le désir fou d’arrêter le temps, ou de le faire durer toujours, ce qui revient au même. De s’opposer en tout cas à son passage perpétuel. Le temps a deux grandes propriétés qui se confondent et s’opposent, il dure, et il passe. Don Juan est tout entier du côté du temps qui passe, le grand amour tout entier du côté du temps qui dure. C’est pourquoi Don Juan est le maître de l’oubli, alors que le grand amour est fondé sur la promesse et sur la fidélité, qui sont une tentative désespérée et superbe d’empêcher le temps de couler.

30x25cm  » Deux 🐦 chantaient d’amour tendre », galerie Z’Artistes

Tâche presque impossible. C’est pour leur éviter, non pas tant de vieillir, mais de s’oublier et de se trahir, que Tristan et Iseut, que Roméo et Juliette meurent dans la fleur de l’âge. L’espoir de mourir dans les bras l’un de l’autre est la hantise des amants. Plus le temps passe, plus cette heureuse issue risque d’apparaître improbable, ou du moins trompeuse, souillée par la vie, vidée de son contenu de passion et d’absolu. Alors, on tâche de mourir avant la trahison et l’oubli, l’image de l’autre dans le ❤️ et son nom sur les lèvres. On meurt d’amour. On se fait tuer. On se tue. Rien de gai dans le grand amour, dans la passion, c’est le séducteur qui est charmant. L’amoureux fou est triste et sombre, tourmenté et pessimiste. Vous l’avez reconnu, c’est le héros romantique. » Jean d’Ormesson (Saveur du temps)

2 réflexions sur “Le temps qui dure, le temps qui passe

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s