Il était une fois… Elfie au pays des elfes

-. Allo, Christine-. C’est une commande un peu particulière qui m’échoit. Cette jeune dame désire son portait, non point déguisée, mais plutôt personnalisée en elfe, avec les 👂 pointues, et tout… et tout… et tout. De plus, elle est pressée par le temps, le tableau se doit de repartir avec elle en Espagne. Tope-là, car c’est un challenge intéressant, à la fois sur le plan artistique et créatif. Et surtout il permet de prendre des risques. Et de me confronter à la fois à mon manque de technique, car je suis pas portraitiste, et à mon excès d’imagination, lequel me pousse souvent hors des rails.

Au travail ! Pas question de reproduire une image volée sur Internet, ce n’est pas là le but du projet, ma cliente n’aurait qu’à se procurer un poster si telle était sa demande. J’ai d’abord tenté de tracer vaguement non pas ses traits ni sa physionomie, mais son allure générale, l’expression de ses yeux et surtout sa personnalité. Ayant laissé un peu reposer l’oeuvre, telle la pâte d’un 🍰, je l’ai reprise ensuite pour l’agrémenter de quelques détails féeriques bien marquants. Restait le décor, devinez quoi ! Le pays des elfes, bien sûr. Lequel, parfaitement imaginaire, se prête aisément… à toutes les interprétations.

Circulaire 50cm sur panneau de bois, « Elfie au pays des Elfes« , vendu sur commande, galerie Contes pour Petits et Grands

Mon conseil. .-. Dans ce cas précis, j’ai modifié ma méthode de travail, qui est, habituellement, une approche globale. En effet, je suis plus une créative qu’une technicienne de la peinture, et je connais, et reconnais bien volontiers mon manque de précision, souvent volontaire, mais tout aussi souvent imposé par un manque de perfectionnisme. Bref, je me suis lancée sans états d’âme, mais toutefois le ❤️ battant. Pour mettre tous les atouts de mon côté, j’avais, au préalable, fait quelques essais rapides de couleurs, puis opté pour une gamme chromatique non pas pastel (trop mièvre), ni rose (trop petite fille), ni criarde (pas assez féerique), mais toutefois vibrante. J’ai pris beaucoup de risques, avec un panneau de bois circulaire, mais encore plus de plaisir à honorer cette demande quelque peu inhabituelle… -. Pour compenser mes lacunes, j’ai trempé mon pinceau dans un zeste de magie. Et saupoudré le tout de poudre de perlimpinpin…

Une réflexion sur “Il était une fois… Elfie au pays des elfes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s