Dans le secret des mots

 »-. Dans les cellules des carmélites, une inscription porte ces mots. -Ma fille, qu’êtes-vous venue faire ici ?-. Cette question que Dieu pose à l’âme des religieuses, il la pose à sa manière, avec toute la douceur et la délicatesse de l’amour, à l’âme d’un enfant qui ne devait la comprendre que plus tard. Et dont la cellule était le monde.

Projet  »picassez-vous la tête »

Dieu parle avec une extrême douceur aux enfants, et ce qu’il a à leur dire, il le leur dit souvent sans paroles. La création lui fournit le vocabulaire dont il a besoin. Les feuilles, les ☁️, l’eau qui coule, une tache de lumière. C’est le langage secret qui ne s’apprend pas dans les 💷, et que les enfants connaissent bien. on dit alors qu’ils sont distraits, et rêveurs. L’éducation corrige tout cela en nous le faisant désapprendre. On peut comparer les enfants à un vaste peuple qui aurait reçu un secret incommunicable, et qui, peu à peu, l’oublie, sa destinée ayant été prise en ✋ par des nations prétendues civilisées. Pour ma part, j’ai su ce que savent les enfants. Et tous les raisonnements du monde n’ont pas pu m’arracher complètement ce quelque chose d’inexprimable. Les mots ne peuvent le décrire. Il se cache sous le seuil du langage, et sur cette terre il reste muet. » Julien Green (Jeunes années)

Une réflexion sur “Dans le secret des mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s