Le fond du problème

Cette adhérente de L’Atelier du Jeudi n’aimerait pas que je la classe dans la catégorie de mes élèves, et pourtant, son approche rigide de la peinture nécessiterait bien quelques conseils amicaux, mais sur ce point, glissons. Bref, cette adhérente, perfectionniste et exigeante, passe beaucoup de temps à peaufiner un travail qu’elle aimerait… parfait à ses yeux… comme à ceux d’autrui.

30x40cm  »L’🐦 de mer », galerie Bestiaire -Autant bâcler le fond, lorsqu’on veut donner vie à la forme-

Tout un jeudi après-midi passé à ajouter, fine couche après fine couche largement diluée à l’eau, deux tons de bleu pâle, plus un ton de vert d’eau, et le fond de son tableau, grand comme un mouchoir de poche, est presque prêt, et requiert mon avis. C’est là où l’affaire se corse. Car l’on attend de moi une vérité, qui honore un travail artistique mais ne blesse pas son auteur. Que dire ? -. Je pense que tu as passé beaucoup trop de temps à fignoler un fond de toile qui eût pu être bâclé, et plein de vie, en quelques minutes. D’autant plus que tu as l’intention de recouvrir entièrement ledit fond. C’est sympa… mais…-. Voilà, c’est dit, j’ai osé, mes autres élèves baissent la tête, l’intéressée sourit, elle a compris la leçon, mais n’a nullement l’intention d’en tenir compte. Match nul !

30x40cm  » Biche, oh ma biche ! », galerie Bestiaire -. Quand la forme n’a guère besoin de fond…-

Mon conseil. -. Ton fond est super réussi, tu y as mis tout ton ❤️, il te plaît ? Ne va pas le gâcher en le recouvrant d’un motif surdimensionné. Laisse-le respirer. – Au contraire, il est bâclé, moche, criard ou pâlichon, au secours ? Rien n’est perdu, camoufle-le avec un grand motif, unique, par exemple une fleur, un ⛵, un 🐦 gigantesques, en suggérant les contours, et en brodant  »autour ». Rien n’est perdu, tout se recycle. Ce n’est même pas une question de peinture, c’est juste de la logique – Donc, si j’ai bien compris, c’est le fond… ou la forme.C’est le fond et la forme ! Tu as tout compris ! Bravo, sans rancune et… à jeudi prochain !-

50x50cm  »🏰 en Ecosse, avec 👻 », galerie La meilleure façon d’habiter – le fond… et la forme !

5 réflexions sur “Le fond du problème

  1. Pourquoi pas « élève »? Serait-ce dégradant? 😉
    Une phrase lue sur un blog, à propos d’arts martiaux asiatiques: « Ton adversaire est ton meilleur maître… »
    Non que tu sois l’adversaire de tes adhérents…
    A+

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s