La recette pour faire un bébé

 »-. Ça n’a rien de romantique, c’est sordide !-. Sordide ? Laissez-moi imaginer dans quel contexte vous trouveriez ma proposition acceptable. Disons que lundi, je vous invite à dîner, je fais semblant de ne pas avoir envie de vous, je prends votre numéro de téléphone. J’attends trois jours pour vous rappeler, on va au cinéma voir un navet. À la sortie, je fais semblant de ne pas avoir l’aimé pour avoir l’air intello, je vous embrasse, j’embrasse très bien, soit dit en passant. On retourne au restaurant, je vous propose un dernier verre chez moi, vous faites semblant de croire que tout ce que je veux c’est effectivement boire un verre.

Projet »Nativité »

On couche ensemble avec une capote, on attend trois mois , on fait un test pour les maladies sexuellement transmissibles. Vous commencez la pilule, on couche ensemble sans capote, de temps en temps on se dispute sur des sujets essentiels comme l’étagère que j’ai montée à l’envers et qui dépasse de l’encadrement de la porte. On attend un, deux ans, peut-être même trois, et on commence enfin à discuter d’un bébé. Alors que vous m’avez dit, pas plus tard qu’il y a trois minutes, que vous saviez déjà que c’était ce que vous vouliez-. J’avais ri, c’était plus fort que moi. C’est alors qu’il m’a tendu la ✋, et le regard provoquant et plein de promesses, il a dit -. Cap ? » Marie Vareille ( Cap ?)

2 réflexions sur “La recette pour faire un bébé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s