Une. Deux. Trois expos, quatre expos… Ça se bouscule au portillon

Au secours, je suis débordée. La fin du passe vaccinal étant, enfin, effective, je me permets d’envisager quelques projections, sous forme d’expositions. Trois très exactement, que je m’apprête à débloquer, dont deux au moins seront rapidement mises en application. Exécution ! Plus une quatrième, d’envergure, ouverte à tous les artistes, que mon association de tutelle aimerait bien me voir organiser sur la commune pour fêter ensemble le retour des jours heureux ! Au secours, je suis débordée, quand vais-je donc trouver le temps de PEINDRE ?

-. Dis, Christine, pourquoi donc autant t’agiter ? Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation-. Dans la bouche de mon chéri, cette réflexion, qui signale pour lui des allers et venues de ma part et des repas pris sur le pouce pour tous les deux, devrait m’inciter à la mesure. Que nenni ! Tant de privations artistiques, d’espoirs déçus, d’intellect en sommeil, de spiritualité en berne ! Et surtout tant de tableaux en souffrance, entassés de la cave au grenier, de clients à reconquérir, de public à séduire ! Et puis, surtout, les années s’empilent autant que les tableaux. Baisser les bras, déserter mon atelier, ranger pinceaux et 🔪 ! Jamais ! Bon, jamais pour l’instant !

Il y a quelques mois, ma toute dernière présence lors d’une exposition organisée  »sous modalites sanitaires anti-covid ». Que du bonheur (et deux ventes !) en dépit des restrictions !

Mon conseil. -. Les bombes et les prédictions apocalyptiques pleuvent sur nos pauvres têtes ? Il faut résister, montrer l’exemple, faire des projets qui, peut-être, ne verront pas le jour, mais seront, pour le moins, source d’espoir. Si nous ne le faisons pas pour nous, tout du moins songeons à la jeunesse qui, après deux bonnes années de morosité sanitaire, a bien besoin de reprendre une vie  » normale ». Et, qui dit retourner à la normale dit… PEINDRE ! -. Un, deux, trois, quatre ! Action !

Une réflexion sur “Une. Deux. Trois expos, quatre expos… Ça se bouscule au portillon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s