Pour moi, plante ces deux graines…

 »-. Dans un post-scriptum, Virginie recommandait particulièrement à Paul deux espèces de graines. Celles des violettes et de scabieuses. Elle lui donnait quelques instructions sur les caractères de ces plantes, et sur les lieux les plus propres à les semer. -. La violette produit une petite fleur d’un violet foncé, qui aime à se cacher sous les buissons, mais son parfum charmant l’y fait bientôt découvrir-. Elle lui enjoignait de la semer sur le bord de la fontaine, au pied de son cocotier. -. La scabieuse donne une jolie fleur d’un bleu mourant, et à fond noir piqueté de blanc. On la croirait en deuil. On l’appelle aussi, pour cette raison, fleur de veuve. Elle se plaît dans les lieux âpres et battus des vents-.

60x60cm « Ambiance mauve dans le grand vert« , vendu, galerie Dites-le-avec des fleurs

Elle avait refermé ces semences dans une petite bourse dont le tissu était fort simple, mais qui parut sans prix à Paul lorsqu’il aperçut un P et un V entrelacés et formés de cheveux, qu’il reconnut à leur beauté pour être ceux de Virginie. Paul sema avec le plus grand soin les graines européennes, et surtout celles de violettes et de scabieuses, dont les fleurs semblaient avoir quelque analogie avec le caractère et la situation de Virginie, qui les lui avait si particulièrement recommandées. Mais, soit qu’elles eussent été éventées dans le trajet, soit plutôt que le climat de cette partie de l’Afrique ne leur soit pas favorable, il n’en germa qu’un petit nombre, qui ne put venir à sa perfection. » Bernardin de Saint-Pierre (Paul et Virginie)

Une réflexion sur “Pour moi, plante ces deux graines…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s