Christine hisse le drapeau rouge

« Buisson ardent »
Projet « L’atelier du Père Noël »
30x40cm « Vade Retro, Satanas ! »

J’utilise, je l’avoue, assez peu le rouge, couleur primaire par excellence. Et je n’encourage guère mes élèves à le faire. –. Dis, pourquoi, Christine, toi qui affectionne les couleurs vives et même pétantes, et n’hésite pas à faire des mélanges détonnants, des juxtapositions audacieuses ? Et puis d’abord, quel rouge ?-. La voilà, la bonne question. Rouge anglais, vermillon, corail, rouge de cadmium, carmin d’alazarine, laque de garance, rouge préparé  »maison »avec un mélange de plusieurs rouges ? En flirtant vers le grenat, le magenta, ou le rouge de mars, ou peut-être l’orange de cadmium ? La liste est longue et non limitative, les magasins de fournitures pour les beaux-arts regorgent de propositions alléchantes, et la tête me tourne.

50x50cm  »Le septième cercle »
50x60cm  » Stalingrad »
50x60cm  »So british », vendu

J’utilise si peu le rouge que je n’avais plus guère de réserves dans mes fournitures. Le hasard, ou le 😈, ou la fatalité, ont mis sur ma route un rouge subtil, à la fois vif et éteint, vibrant et tout en retenue. Il sera parfait, marié avec quelques touches d’un bleu pas trop vif, lui aussi subtilement bleuté. Au travail ! Il me faut néanmoins, avant le tout premier coup de pinceau, opter pour un thème, si possible en harmonie chromatique. Ce sera… après tout, peu importe, tout peut se PEINDRE en rouge, sous réserve de préserver l’ambiance générale du tableau. C’est décidé, je me lance, je hisse le drapeau rouge !

80c80cm  »Carmina Burana », vendu
30x30cm  »Carte postale », vendu
50x60cm  » Les toits rouges de Kiev »

Mon conseil. -. C’est donc décidé, on essaie le rouge, on tente même d’en faire l’atmosphère principale de la toile ! Pour mettre toutes les chances de son côté, deux ou trois petits conseils ne sont pas inutiles. -Pour une couleur difficile à marier, préparer à l’avance, sur bout de papier, un mini-nuancier avec quelques touches de couleurs qui pourraient s’accorder… ou trancher dans le vif, pour la bonne cause. -Si le tableau est rouge, il est vraiment rouge ! La tête n’hésite pas, la ✋ ne tremble pas, allez, on barbouille ! -. Attention au mélange rouge-jaune dans les mêmes proportions, ça fait oeuf sur le plat… agrémenté de sauce 🍅. -. L’oeuvre fera plus d’effet en grande qu’en petite dimension. Il faut oser, qu’est-ce que l’on risque, après tout, si ce n’est que de se tromper, rater, effacer, recommencer. Ce qui est, somme toute, fort peu de chose dans une vie d’artiste.

Projet  » Picassez-vous la tête »
60x60cm  » Insolence »
Projet Poisson d’avril, Les poissons de la mer rouge

4 réflexions sur “Christine hisse le drapeau rouge

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s