À ma table, pas de religion ni de politique, disait mon grand-père Charles…

Homme sage et avisé, bien qu’il fût artiste-peintre ou peut-être à cause de cela, mon grand-père Charles était le roi des diplomates. Ne croyez pas, mes jeunes amis, que les divergences d’opinions et batailles autour des idées datent d’aujourd’hui. Quand j’étais petite fille, combien de fois ai-je entendu prononcer, en avertissement, cette phrase péremptoire, qui coupait cours, avant même qu’elle eût tenté de débuter, à toute tentative de conflit en milieu familial entre fromage et 🍰.

J’aimerais tant inviter papy Charles, depuis longtemps disparu, à l’Atelier du Jeudi. Pour qu’il y constate que, bien que je sois du sexe dit faible, j’ai pris sa relève artistique en dépit de ses objections. Et surtout pour qu’il y enseigne la tolérance, car j’avoue avoir parfois du mal à faire face aux multiples rebondissements culturels, politiques, sociétaux, philosophiques, électoraux, sanitaires et même russo-ukrainiens qui se déchaînent en vue des prochaines échéances. Faire la sourde 👂face au réchauffement climatique ou aux dangers de la chasse à courre ne suffit plus. Il y a toujours un adhérent pour lancer le sujet qui fait polémique, et un autre pour répliquer vertement. Ce n’est plus seulement du bavardage bruyant et futile, les choses pourraient prendre la tournure d’une tribune ouverte à la suite d’une banale réflexion. Comment gérer l’Atelier pour que les esprits ne s’enflamment pas?

30x40cm  »Le petit atelier de Christine », galerie La meilleure façon d’habiter

Mon conseil. – Les statuts associatifs sont clairs, pas de politique ni de religion, en ces structures démocratiquement ouvertes à tous… sachant que les consignes existent pour ne pas être respectées, ni chez moi ni chez d’ailleurs chez les autres. Certes, dans les club sportifs, chez les musiciens et autres apprentis comédiens, la tentation d’imposer ses idées existe, mais elle reste le plus souvent au vestiaire, car les participants se doivent de conserver leur souffle ou leur voix pour exercer leur art. – Chez nous, le jeudi, seule la ✋ s’agite autour du pinceau. La tête s’emballe, pas forcément pour réfléchir. Quant à la 👅, et à ses éventuelles conséquences sur la cohésion d’un groupe amical réuni pour la bonne cause, elle galope. Bon, bref, je reste zen… mais attentive…

5 réflexions sur “À ma table, pas de religion ni de politique, disait mon grand-père Charles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s