Je suis grosse… Et alors ?

 »-. Ma famille m’a toujours foutu la paix avec mes kilos en trop. Mais, depuis que j’approche de la trentaine (c’est dans trois mois et huit jours), c’est la panique à bord. Ils sont terrifiés à l’idée de me voir rester célibataire. À les entendre, plus tu prends de place, moins on te voit. J’ai droit à des allusions plus ou moins subtiles. Des conseils mine de rien, des invitations dans des restaurants raffinés avec trois légumes dans l’assiette. Et maintenant ce séjour détox forcé derrière lequel je vois un complot familial ourdi par ma mère, mon père et mes quatre soeurs.

Projet 🎏 d’avril, La 🎣 au gros

Mon poids, c’est ma croix. Ou plutôt, le regard des autres sur mon poids, sur mes formes, sur moi. Je vis bien avec mes kilos. Au fond, j’assume mes rondeurs. Je trouve ça sexy. Et puis j’aime montrer que je ne suis pas une petite chose fragile qu’on ne peut pas écraser. Je suis grande, je suis forte, et je ne me laisse pas faire. Dans mon métier, où les gens passent la moitié de leur temps à t’embrouiller et l’autre moitié à te marcher dessus, cela m’a souvent été très utile pour m’imposer. Ce que je voudrais, c’est un mec qui m’aime telle que je suis, avec mes formes et ma personnalité. Est-ce trop demander à l’univers ? » Tonie Behar (Comme une princesse Disney)

3 réflexions sur “Je suis grosse… Et alors ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s