L’appel aux dons

Ne vous méprenez pas, mes chers amis, je n’ouvre pas une cagnotte en ligne pour financer un prochain coûteux séjour en un exotique lieu de vacances au ☀️. Non, je me suis contentée de faire savoir discrètement (enfin, pas trop, il faut tout de même laisser circuler l’information…) aux fidèles adhérents de mon association mon désir de regarnir mes étagères. Traduisez, pour ceux qui ne connaissent pas encore mon addiction aux fournitures recyclées, -Amis, revisitez vos garages et réserves, et donnez-moi vos vieux pots de peinture, cartons rigides style calendriers, colles et vernis, papiers-🎁 même froissés ou déchirés, ou tout autre fourniture à votre convenance qui pourrait m’être utile dans mes projets artistiques-. Leurs fonds de tiroirs m’ont ainsi réservé des surprises. Et c’est justement ce que j’aime dans le recyclage, la rencontre avec un matériau inattendu.

Bonne pioche, au milieu des papiers et peintures de divers coloris, un emballage presque intact contenant un enduit de lissage en poudre. Qu’en faire ? Une mixture  »maison » pour apprêter une toile bien fatiguée par plusieurs tentatives infructueuses (et justement mes adhérents m’ont largement fournie en tableaux ratés, à charge pour moi de leur donner une seconde vie, mais ceci est une autre histoire). Cette poudre, je l’ai utilisée à contre-emploi, en me contentant de la saupoudrer sur un fond pré-peint encore humide. Plus exactement, j’ai étalé au 🔪 plusieurs couches de peinture bien liquide, puis agité l’emballage tel une poivrière, puis attendu… Compter une bonne 🌃 de séchage, ou l’emploi actif d’un sèche-cheveux. Au petit matin, c’est la surprise, soit une surface joliment colorée, mais rugueuse (diront les pessimistes), pleine de promesses en forme d’astucieuses aspérités (diront les optimistes, dont je fais partie). Le fond étant prêt, place à l’imagination, ou plus exactement place à l’ambiance Picasso qui m’a largement inspirée !

Ovale 50x70cm « Picasso à l’affiche », galerie Faussaire

Mon conseil. -. Ce que j’aime, dans l’art de PEINDRE, c’est la rencontre. Avec d’autres artistes, avec le public, voir leurs réactions, discuter… ou pas. C’est surtout la rencontre avec une nouvelle couleur, un matériau surprenant à essayer, une combinaison de fournitures à fiancer et plus si affinités. La rencontre, c’est la surprise, bonne ou mauvaise, banale ou puissante, convenue ou intrigante, agréable ou minable, mais… ceci est une autre histoire…

Une réflexion sur “L’appel aux dons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s