Le 💒 de Jane Eyre

 »-. Les semaines se succĂ©daient, l’air se rĂ©chauffait, et les đŸŒČ commençaient Ă  se couvrir de boutons. Je ne voyais pratiquement pas Jane et Rochester, pour la bonne raison qu’ils n’avaient d’yeux que l’un pour l’autre. Mrs Fairfax n’Ă©tait pas franchement emballĂ©e par la perspective de ce mariage, mais je lui dis de cesser d’ĂȘtre aussi dĂ©raisonnable. Elle se hĂ©rissa comme une vieille 🐔 et partit vaquer Ă  ses occupations. La routine de Thornfield ne dĂ©via pas de son cours normal dans les mois qui suivirent. L’Ă©tĂ© arriva, et j’Ă©tais lĂ  le jour du 💒, sur une invitation expresse de Rochester, cachĂ©e dans la sacristie.

Je vis le pasteur, un homme corpulent nommĂ© Mr Wood, demander si quelqu’un avait connaissance d’un empĂȘchement par la suite duquel ils ne pourraient pas ĂȘtre unis lĂ©galement devant Dieu. J’entendis l’avocat rĂ©vĂ©ler son terrible secret. Rochester Ă©tait hors de lui tandis que Briggs lisait tout haut la dĂ©claration sous serment faite par Mason pour attester que la folle du grenier Ă©tait Berthe, sa sƓur, et l’Ă©pouse lĂ©gitime de Rochester. Je demeurai dans ma cachette pendant la dispute qui s’ensuivit, et n’emergeai que quand Rochester conduisit le petit groupe dans la 🏡 pour leur prĂ©senter sa cinglĂ©e de femme.

Je n’y allai pas. Je prĂ©fĂ©rai sortir prendre l’air pour Ă©chapper Ă  la tristesse et au dĂ©sespoir qui pĂšseraient sur Thornfield, une fois que Jane et Rochester auraient compris l’impossibilitĂ© de leur union. Le lendemain, Jane Ă©tait partie. Je la suivis Ă  une distance respectueuse et la vis emprunter la route de Witcross, tel un enfant abandonnĂ© Ă  la recherche d’une vie meilleure. » Jasper Fforde l’affaire Jane Eyre)

Mon conseil. En immersion complĂšte dans un đŸ’·, Ă  savoir le cĂ©lĂ©brissime Jane Eyre, de Charlotte BrontĂ«. C’est mieux qu’au cinĂ©ma ! Les aventures palpitantes de la triste hĂ©roĂŻne, malmenĂ©e par la vie et la sociĂ©tĂ© anglaise corsetĂ©e et pudibonde du dix-neuviĂšme siĂšcle, sont Ă  suivre via la littĂ©rature. Les aventures de Jane continuent au fil des pages, Ă©pousera-t-elle enfin Rochester ? Bonne lecture !

Une réflexion sur “Le 💒 de Jane Eyre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s