Le laboratoire d’idées de mon oncle Mycroft

 »-. Nous étions arrivés à l’atelier. La porte était fermée à l’aide d’une bûche dans laquelle on avait fiché une hache. Mycroft tâtonna à la recherche de l’interrupteur, et les néons s’allumèrent, inondant la pièce d’une lumière crue et phosphorescente. Le laboratoire était tel que je l’avais connu naguère, en termes de désordre et de bric-à-brac, mais les appareils étaient différents. J’avais su par les nombreuses lettres de ma mère que Mycroft avait inventé une méthode pour expédier les pizzas par fax et un ✏️ 2 B avec un correcteur d’orthographe intégré, mais j’ignorais totalement sur quoi il travaillait maintenant. -. Au fait, tonton, la machine à gommer les souvenirs ?-. La quoi ?-. La machine à gommer les souvenirs. Tu étais en train de la tester la dernière fois qu’on s’est vus.- Je ne sais pas de quoi tu parles, ma petite fille. Tiens, que penses-tu de ça ?-

30x40cm  »Le petit laboratoire de Christine »

Une grosse Rolls-Royce blanche trônait au centre de la pièce. -. Une nouvelle voiture, tonton ?-. Non, non, je ne conduis pas. Un ami à moi, qui loue ce genre de véhicule, se plaignait que ça lui revenait trop cher d’en garder deux, une blanche pour les 💒 et une noire pour les enterrements. Du coup, j’ai trouvé ceci-. Il tourna un gros bouton sur le tableau de bord, nous entendîmes un sourd bourdonnement, et la voiture prit lentement une teinte blanc cassé, puis grise, gris foncé, et, pour finir, noire. -. Très impressionnant, tonton-. Tu crois ?- » Jasper Fforde (l’affaire Jane Eyre)

Une réflexion sur “Le laboratoire d’idées de mon oncle Mycroft

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s