Demandez le menu !

 »-. La cuisine avait dix mètres sur vingt. Elle était bordée de plans de travail en acier, de placards de bois sombre, d’un long évier à double bac, d’une gigantesque cuisinière à trois fours, et d’un réfrigérateur où un homme aurait pu entrer. Au centre de la pièce, comme un cercueil géant au couvercle d’acier, se trouvait une formidable table chauffante. -. Il devait mener grand train-. Fischer dirigea le rayon de sa torche sur une grosse pendule électrique au-dessus de la cuisinière. Les aiguilles étaient arrêtées à 7h31. Du matin ou du soir ? De quel jour ? Il ouvrit la porte de l’un des placards-. De purs esprits-, dit-il, en regardant les rangées de bouteilles couvertes d’une pellicule de poussière.

Projet 🎏 d’avril, sur le Grill

Il sortit de l’un des tiroirs un rectangle de carton aux bords jaunis. Qu’est-ce que c’est ?-. Un de leurs menus, daté du 27 mars 1928. Ris de veau en sauce, fricassée de 🐔, sauce à la mie de 🍞, chou-fleur à la crème, en dessert amandes en crème pilées dans des blancs d’oeufs battus avec de la crème fraîche-. Ses invités devaient tous crever de jalousie-. Ce n’était pas de jalousie qu’ils crevaient…- » Richard Matheson (La 🏡 des Damnés)

Une réflexion sur “Demandez le menu !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s