Paganini vous mène en gondole

 »-. Des acclamations enthousiastes fusaient des étages. Des torches s’agitaient sur les quais. Plusieurs femmes vêtues d’étoffes bruissantes se pressaient sur un haut pont enjambant le canal. Mamelons roses dans la 🌃, corsets s’ouvrant comme un emballage pour les exposer. -. Paganini ! Paganini !-. Une nouvelle pluie de roses tomba sur l’homme, qui les balaya d’un geste négligent. La forme féminine blottie contre lui sortit une ✋ très blanche de son ample cape et la plongea dans l’ombre, entre les jambes de Paganini, jouant avec ses parties intimes comme s’il se fût agi d’une lyre. Sinon d’un 🎻. Il ne sembla même pas le remarquer.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine, Les ponts de Venise

-. Ce n’est pas que votre 💰 me laisse indifférent. J’en ai besoin, croyez-moi. Oui, je joue pour les morts sans me faire payer, mais vous connaissez ma vie tumultueuse, les procès, les complications. Je suis un simple paysan, et je ne renonce pas à ma vie vagabonde pour m’emprisonner avec vous dans quelque salon viennois. Ah, ces Viennois tellement critiques, tellement blasés, qui n’ont même pas donné à Mozart de quoi vivre décemment ! Le connaissez-vous vraiment, Mozart ? Non, et vous ne pouvez pas rester ici avec moi. Il est probable que, à la requête de votre père, on a déjà envoyé quelqu’un à votre recherche. Si cela continue, je serai accusé de trahison…- » Anne Rice (Le Violon)

Une réflexion sur “Paganini vous mène en gondole

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s