La Révolution… si loin de Paris

 »-. La chute du tyran et des siens ? Mais surtout ce qui en a découlé. Parce que il n’y a pas que du sang bleu qui est sorti de la guillotine, il y a tous les changements que ça a apporté dans le pays. Tout ça pour dire que la Révolution, on n’a pas été les derniers à la faire, dans nos campagnes. D’abord, ça bougeait depuis des mois, un peu partout. Et puis on a appris que les Parisiens avaient pris la Bastille, mais c’est loin Paris. Alors là, mon pauvre ami, si tu avais vu !… C’est parti comme une traînée de poudre !

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine, le manoir du Vieux-chêne

Moi, je me souviens d’avoir vu passer les voisins, hommes, femmes, et même des gamins de mon âge ou guère plus. Tout ça armé jusqu’aux dents, de faux, de fourches, de fléaux, mais aussi de fusils tout neufs, des armes superbes, on n’a jamais trop su où ils les avaient trouvées. Et tous ces gens-là étaient tellement furieux. Ça n’a pas traîné, tout ce qui était 🏰, manoir, grosse 🏡 bourgeoise et même quelques presbytères ont été pris et nettoyés en un rien de temps. Dame, ceux des privilégiés qui avaient été assez bêtes pour rester l’ont vite regretté. Enfin, c’était pour la bonne cause, hein, pour la liberté ? Bref, c’est quand les paysans ont eu bien nettoyé les campagnes de toutes ces mauvaises graines de royalistes qu’ils se sont enfin décidés, à Paris, à abolir les privilèges. Il était temps. » Claude Michelet (Histoires des paysans de France)

2 réflexions sur “La Révolution… si loin de Paris

  1. Ping : La Révolution… si loin de Paris — L’atelier peinture de Christine – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s