Viens chez moi, j’habite chez Balency !

 »-. Sur la place de la mairie, je glane quelques informations pour ma 🌃. Un paysan m’invite chez lui, au sortir du village. -. Chez Balency, vous ne pouvez pas vous tromper, il y a un panneau-. Plus loin, plusieurs personnes discutent Ă  l’entrĂ©e d’une ferme. Au passage, l’une d’elles demande oĂč je dors ce soir. Ma rĂ©ponse les fait rire. Toutes, sauf une, prise de stupeur, et qui m’interroge plus avant. Elle est l’Ă©pouse de mon hĂŽte, et je lui annonce ĂȘtre invitĂ© chez elle…-. Mais il ne faut pas que ça vous dĂ©range-. Ah, mais non, pas du tout ! Il aurait pu me prĂ©venir, tout de mĂȘme…-

Projet Viens chez moi, j’habite chez une copine, Douce belle campagne

Une fois chez eux, mon Ăąne Ramire au prĂ© avec une gamelle pleine de maĂŻs, je compte dresser la tente. Intervention autoritaire de Madame Balency. -. Comment ça ? Certainement pas ! Il y a assez de chambres ici. Et vous allez manger avec nous, laissez tomber vos cochonneries de conserves. Pour une fois, vous mangerez comme il faut. Et puis, Ă  voyager comme vous le faites, vous devez avoir envie d’une douche, allez donc en prendre une avant le souper-. C’est la patronne, laisse-toi faire, accepte, couillon !- Ensuite, j’ai eu droit Ă  un festin. Garbure, confit de 🩆, fromage, cafĂ© et pousse-cafĂ©, j’ai la panse qui va Ă©clater… » Guy Duffroy (Voyage avec mon Ăąne sur les chemins de Compostelle)

3 réflexions sur “Viens chez moi, j’habite chez Balency !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s