Les terribles Celtes sont dans la place…

 »-. Vers 500 ans avant Jésus-Christ, déjà un peu à l’étroit en cette Europe centrale où ils vivaient, les Celtes, poussés par leurs envahisseurs voisins de l’Est, et sans doute aussi par la faim, décidèrent d’aller voir à quoi ressemblaient les territoires où se couchait le ☀️. Ils vinrent donc chez nous, trouvèrent la contrée agréable, s’y pleurent. Et s’y installèrent en conquérants. On est en devoir de penser, sans médire, que la façon dont ils prirent possession du pays ne se fit pas à l’amiable. Et que les nouvelles armes, en fer celles-ci, administrèrent leur grande supériorité sur le bronze.

Projet Viens chez moi, j’habite chez une copine,  » Grange et dépendances »

Voici donc les Celtes dans la place. Comme ils étaient nombreux, de plus en plus nombreux même, car ils arrivaient par vagues successives, et que les réserves alimentaires qu’ils trouvaient dans chaque village conquis s’épuisaient vite, ils déposèrent l’épée et empoignèrent l’araire. C’était ce qu’ils avaient de mieux à faire. Et ils le firent très bien. Grâce à eux, et à cette faim qu’ils redoutaient autant, sinon plus, que le glaive des ennemis -ce qui est logique, il ne faut qu’un adroit revers d’épée pour se débarrasser définitivement d’un adversaire, mais il faut toujours pas moins de dix mois pour un grain de 🌽 en épi comestible- de grands chantiers de défrichements virent le jour. Ainsi se développa le paysage agricole gaulois, et avec lui l’occupation des sols par les paysans. » Claude Michelet (Histoires des paysans de France)

Une réflexion sur “Les terribles Celtes sont dans la place…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s