Le đŸ’· est rĂ©Ă©crit

 »-. Les semaines passĂšrent rapidement Ă  Thornfield, et je me consacrai Ă  la tĂąche d’assurer la sĂ©curitĂ© de Jane, Ă  l’insu de l’intĂ©ressĂ©e. J’avais postĂ© un jeune garçon Ă  l’auberge de Millcote pour surveiller les mouvements du kidnappeur, mais ce dernier semblait se contenter de sortir se promener chaque matin, d’emprunter des đŸ’· au mĂ©decin du coin et de tuer le temps Ă  l’auberge. Rochester m’avait envoyĂ© un mot pour me prĂ©venir de son retour, et l’on entreprit d’organiser une fĂȘte pour ses voisins et amis. Jane paraissait grandement perturbĂ©e par l’arrivĂ©e de cette pĂ©tasse de Blanche Ingram, mais j’avais d’autres soucis en tĂȘte. J’Ă©tais en train de mettre au point un dispositif de surveillance avec l’aide de John, le mari de la cuisiniĂšre, un homme ingĂ©nieux et intelligent. Je lui avais appris Ă  se servir des pistolets de Rochester, il s’Ă©tait rĂ©vĂ©lĂ© excellent tireur.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine

Les semaines devinrent des mois. Je voyais trĂšs peu Jane, volontairement bien sĂ»r. Mais je restais en contact avec les membres de la maisonnĂ©e et Mr Rochester pour m’assurer que tout allait bien. Et, manifestement, tout allait bien. Comme d’habitude, Mr Mason se fit mordre par sa cinglĂ©e de soeur dans la chambre d’en haut, j’Ă©tais derriĂšre la porte fermĂ©e Ă  clĂ© lorsque Rochester alla chercher le docteur et que Jane soigna les blessures de Mason. Et il en fut ainsi jusqu’au moment oĂč Jane partit voir sa tante mourante Ă  Gatehead… » Jasper Fforde (L’affaire Jane Eyre)

Une réflexion sur “Le đŸ’· est rĂ©Ă©crit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s