Opération commerciale… ou pèlerinage mystique ?

 »-. Extraordinaire, car si certains historiens assurent, ce qui est leur droit, que les croisades se transformèrent plus souvent en opération commerciale qu’en pèlerinage mystique –mais l’un empêche-t-il vraiment l’autre ?-, le fait est qu’il n’est pas à la portée du premier prédicateur venu d’expédier, en moins de deux siècles et grâce à huit levées en masse, des papes, des évêques, des rois et empereurs et plusieurs centaines de milliers d’individus en direction de la Terre sainte ! Car on voudra bien reconnaître que, même à 🐎, et la majorité des pèlerins n’en possédait pas, ce n’est pas la porte à côté ! Comme de surcroît les chemins étaient très mal fréquentés, partir en croisade exigeait, envers et contre tout, d’exceptionnelles motivations. » Claude Michelet Histoires des paysans de France

Les choses ont-elles tellement changé au cours des siècles, des guerres, des expéditions ? Masquer l’appât du gain, l’ambition ou la cupidité sous des visions humanistes existe dans tous les combats et sous toutes les latitudes, il suffit d’ouvrir les médias et de subir la longue litanie et les arguments circonstanciés des va-t-en-guerre. En ce moment, nous sommes servis, pour ne pas dire gavés, à la sauce russo-ukrainienne… Sauce au sang, bien sûr, au sang des autres !

Mon conseil. -. Faut-il, parce que la tendance à l’ultra consommation grignote peu à peu nos sentiers de liberté, renoncer à trouver toute trace de spiritualité dans nos actions ici-bas ? Que nenni, à nous de nous restreindre, de nous contraindre, de nous astreindre à un chemin de vie qui tienne compte du spirituel comme du temporel. Inutile de nous goinfrer comme des 🐷. Inutile également de porter cilice et de se flageller. Il existe entre ces deux extrêmes une voie d’accommodement raisonnable, certes étroite, pour chacun d’entre nous, qui serpente entre le camp du bien -le mien, bien sûr-, et le camp du mal – c’est forcément le tien !-.

60x60cm « Les deux vies de Messire Guilfred », vendu
50x50cm « Messire Guilfred moine et soldat », vendu

2 réflexions sur “Opération commerciale… ou pèlerinage mystique ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s