Le sens pratique

 »-. On viendra là dans la journée, pour échapper aux grosses chaleurs, et, le soir, pour prendre le thé autour du samovar. -. Vous êtes invités !-. Ce qui pourra pousser dans leur potager, on n’en sait trop rien, mais voilà ce qui manque, pommes de terre, choux, concombres, 🍅 et potirons. Tout ce qu’il y a chez les voisins. – Puisque ça peut s’acheter !- objectent les Kadmine. Et ça s’achète. La population d’Ouch-Terek est bonne ménagère, elle a ses 🐮, ses 🐷, ses 🐑 et ses 🐔.

Projet Nos amies les Bêtes, C comme 🐕

L’élevage n’est pas tout à fait étranger aux Kadmine, mais l’orientation qu’ils donnent à la chose révèle leur manque de sens pratique, ils n’élèvent que des 🐶 et des 🐱. Le lait et la viande s’achètent fort bien au marché, telle est l’opinion des Kadmine, mais la fidélité d’un 🐕, où l’achèterez-vous ? Est-ce qu’il sauterait sur vous pour de l’argent, ce gros Jouk avec ses oreilles pendantes ? Et Tobic, tout blanc et pointu avec ses petites oreilles noires mobiles ? Nous n’avons plus la moindre estime pour l’amour des animaux, et nous rions même franchement de l’affection que l’on porte aux 🐈. Mais l’amour perdu des animaux n’est-il pas le signe avant-coureur de la perte fatale de l’amour des hommes ? Les Kadmine n’aiment pas leurs bêtes pour leur peau, mais pour leur personnalité. Et cette communauté d’âme qui émane des époux se transmet sans dressage, presque instantanément, à leurs animaux. » Alexandre Soljenitsyne (Le Pavillon des cancéreux)

Une réflexion sur “Le sens pratique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s