Gloire à Saint Cucufin

 »-. Un jour qu’on faisait à Troyes, dans notre cathédrale, le service de Saint Cucufin, je m’avisai de semer pour la troisième fois mon champ, dont les semailles avaient été pourries par les pluies. Car je savais bien qu’il ne faut pas que le 🌽 pourrisse en terre pour lever. Le 🍞 valait quatre sous et demi la livre, les pauvres ne sèment et ne mangent que du blé noir, et sont accablés d’impôts. Notre terrain est si mauvais que la huitième partie tout au plus est semée en froment. Je n’avais pas un moment à perdre, je semais donc mon champ avec mon semoir à cinq socs, après avoir entendu la messe et chanté les antiennes du saint jour. Ne voilà-t-il pas que le révérend des capucins, assisté de quatre moines, se présente à moi, au sortir de table.

50x60cm  »Douce campagne », galerie Les clins d’oeil de dame nature

Il était enflammé comme un chérubin et criait comme un 😈. -. Théiste, athéisme, janséniste, oses-tu outrager dieu et Saint Cucufin au point de semer ton champ ?-. Disant ces mots, il se met en devoir de briser mon semoir. Alors Saint Cucufin lui-même descendit du ciel. -. Frère, calme ton zèle, ne casse point le semoir de ce bonhomme. Les pauvres manquent de 🍞 dans ton pays. C’est une bonne oeuvre-. Le capucin obéit, et s’adressa aux magistrats pour faire adjoindre à nos concitoyens de labourer, ou semer, ou planter, ou palisser, ou tondre, au lieu d’aller boire au cabaret les jours de fêtes après la sainte messe. Gloire à Dieu et à Saint Cucufin. » Voltaire (Pamphlets)

3 réflexions sur “Gloire à Saint Cucufin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s