Voyeur

 »-. Il lui fallut un moment pour accommoder sa vue. La première chose qu’il distingua fut le bas d’un meuble. Il était en acajou, et le bois luisait avec des reflets rougeâtres. Il pensa -. Un secrétaire Empire…-. puis -. Le parquet est luisant de cire-. Il vit aussi l’angle d’un tapis, celui-ci lui parut beau, riche. -. Un Boukhara ?-. Il y avait un fauteuil avec des pieds tournés, quelqu’un était assis là. Une femme, dont il voyait le bas de la 👗. Il fut surpris par la richesse du tissu. C’était une 👗 longue, d’un rouge cramoisi, brillant comme de la soie. Un peu plus haut, on voyait un bras, appuyé sur l’accoudoir du fauteuil. La manche était du même tissu rouge, et la ✋ qui en sortait était longue, fine, très blanche, fort belle, avec une bague où était enchâssée une améthyste.

Projet 🎏 d’avril, Oeil-de- 🐟

Il était certain, bien qu’il ne la vît pas, que la femme était elle aussi très belle. Tout, et d’abord la position de la ✋, abandonnée mais pas relâchée, donnait un sentiment de distinction, d’élégance. Il resta quelques secondes à contempler cette beauté qui évoquait le détail d’un tableau de Ingres, Madame Duvauçay, qu’il avait vu un jour au musée de Chantilly. Et qui l’avait frappé, parce que l’aristocratie du modèle avait été exprimée avec génie par le peintre. » Jean-Louis Magnon (Le Mas des Peurs)

2 réflexions sur “Voyeur

  1. Ping : Voyeur — L’atelier peinture de Christine – TYT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s