Il n’a pas tort !

 »-. J’étais un assez bon latiniste, car je parlais le provençal avec mon grand-père et mes amis du village de LaTreille, près d’Aubagne. Cette langue est beaucoup plus proche du latin que le français. Évidemment, bien des mots ont changé de forme au cours des siècles. Mais, à cette époque, qui n’est pourtant pas si lointaine, le peuple du Midi parlait encore la langue romane, la langue d’oc. La Provence était restée une colonie romaine, une terre d’immigration pour les Piémontais, les Lombards, les Napolitains. Et il y avait dans les écoles publiques beaucoup de petits garçons qui étaient les premiers de leur famille à savoir lire. Et à parler le français. Les élèves de mon père s’appelaient aussi Lombardo, Renieri, ou Socidatti.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine

Un jour, un petit garçon qui s’appelait Cacciabua, et dont le père était marbrier, ne vint pas en classe pendant toute une semaine. Son père l’avait emmené en Italie, pour y voir sa grand-mère. -. Je te crois, mais il faut que tu m’apportes un billet de tes parents, c’est le règlement-. L’après-midi, il remit à mon père une feuille de papier pliée en quatre, au milieu de la feuille, il n’y avait qu’un seul mot, écrit en lettres majuscules : NAPATOR. -. Qu’est-ce-que ça veut dire ?-. Que j’ai dit la vérité, et ça fait que je n’ai pas tort-. C’est parfait-. Cacciabua devint Napator, ce qui le fit bien rire. La gloire de son père n’était pas dans l’orthographe, mais s’épanouissait dans les fleurs de marbre qu’il ciselait sur les tombeaux. » Marcel Pagnol (Le temps des amours)

2 réflexions sur “Il n’a pas tort !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s