Les bijoux de famille

 »-. Très ponctuel, Mr Harrison sonna à la porte d’entrée à quatorze heures trente, et, à quatorze heures quarante-cinq, procéda à l’ouverture du coffre. Mr Harrison, ayant ouvert le coffre, prit délicatement entre ses ✋ gantées les coffrets de cuir rouge, les déposa sur le bureau et les ouvrit avec précaution. Puis il sortit de sa serviette une grande feuille de papier et énonça d’un ton monocorde. – Une rivière de diamants, deux colliers de perles fines, quatre bagues saphir, émeraude, rubis, diamant, une gourmette d’or fin, une parure de rubis, un diadème de diamants, quatre broches, trois paires de boucles d’oreilles. Tout est là, si vous voulez bien procéder à l’examen des bijoux…-

Projet 🎏 d’avril, le 🐟 qui portait bijoux

Chacun retint son souffle. Richard, Lydia, Phyllida et Elliott, qui jusqu’à ce jour n’avaient pas eu l’occasion de voir les bijoux, si ce n’est sur le portrait de leur aïeule, ouvraient de grands yeux éblouis. Grace, qui ne les avait pas vus depuis vingt ans, s’étonna de les retrouver dans tous leurs 🔥. L’expert, un petit homme fluet aux lunettes cerclées d’or, se pencha en avant, observa attentivement les bijoux qui étincelaient dans leurs écrins de velours noir. – Savez-vous que ces pièces sont des copies ?- » Patricia Wentworth (Au deuxième coup de minuit)

Une réflexion sur “Les bijoux de famille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s