Faut-il publier les Oeuvres Posthumes ?

 »-. Le lendemain, il entrait à l’hôpital américain, pour y subir des examens. Il en revint trois jours après, excité comme un 😈, disant qu’on survivait quelquefois à la maladie, jamais aux médecins, se coucha, se mit à résoudre des équations, fuma force cigarettes, embrassa sa femme, et mourut. Quand tout fut achevé et qu’il eût rejoint à La Treille le petit cimetière où il repose, à côté de la Bastide- Neuve, et non loin du 🏰 de ma mère, nous n’avions pas tellement envie de penser à l’œuvre de Marcel Pagnol.

50x50cm  » Le 🏰 de ma mère », d’après Marcel Pagnol, galerie La meilleure façon d’habiter

Faut-il publier les œuvres posthumes ? C’est-à-dire des œuvres que leurs auteurs auraient encore beaucoup modifiées, complétées, améliorées, s’ils en avaient eu le temps ? Il y a encore des gens pour en douter. C’est oublier tout ce que nous aurions perdu alors, à commencer par l‘Enéide, que Virgile avait expressément demandé à ses amis de brûler, parce qu’il n’avait pu y mettre la dernière ✋. Jusqu’au Temps Retrouvé, que Marcel Proust n’avait pas non plus corrigé. Il faut, toujours, bien entendu, publier les livres posthumes. Même quand il s’agit de livres mineurs, et qui n’ont d’autre mérite que d’ajouter quelque chose à notre connaissance de l’écrivain. Et à plus forte raison s’ils ajoutent quelque chose à son oeuvre. » Bernard Fallois (Marcel Pagnol au temps des souvenirs)

Une réflexion sur “Faut-il publier les Oeuvres Posthumes ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s