Le temps des moissons

 »-. Ils ne comprirent qu’à la belle saison suivante, lorsque les épis de mil, d’orge et de 🌽 se formèrent en haut des tiges qui croissaient dans les champs entourant le village. Ils comprirent aussi pourquoi les femmes de la tribu vaincue veillaient avec une attention sans faille à ce que les 🐑, les 🐐, les 🐄 et les 🐷 n’aillent jamais pâturer dans les terres. Elles avaient toutes mis un tel acharnement et une telle hargne à garder ces lopins, que le chef avait fini par céder à leur caprice. Celui-là au moins était sans conséquence, les bestiaux ne manquaient pas de trouver ailleurs de quoi se nourrir. De plus, l’homme-aux-plantes, consulté à ce sujet, avait déduit que ces terrains devaient être sacrés, pleins de mystères, peut-être même de maléfices. Il n’était donc pas prudent, dans la mesure où ça ne gênait personne, de vouloir s’opposer aux rites de ces femmes.

Projet Viens chez moi, j’habite chez une copine, Grange et dépendances

Vinrent enfin les jours où les épis, gorgés de ☀️, se chargèrent de grains. Les hommes comprirent alors qu’ils avaient sous les yeux des champs de mil, d’orge et de 🌽. Ils comprirent alors que les mystérieuses pratiques des villageoises, qu’ils avaient prises pour de stupides coutumes, avaient réussi ce miracle qui consiste à faire jaillir des graines vivantes d’une graine que l’on tue en l’enterrant ! Aussi, quand les femmes, armées de faucilles en silex, commencèrent la moisson, c’est sans hésiter que tous les membres de la tribu voulurent participer à la fête. Au déclin de la saison chaude, alors que les pluies avaient bien humecté la terre, ce fut encore le plus jeune des chasseurs qui, le premier, accompagna les femmes lorsqu’elles allèrent fouir le sol avant de l’ensemencer. Cette année-là, grâce au travail de toute la tribu, la surface cultivée mordit un peu plus sur la forêt. » Claude Michelet (Histoires des paysans de France)

Une réflexion sur “Le temps des moissons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s