La leçon de décoration

 »-. L’ Histoire est en train de galoper plus vite qu’un 🐎. On peut transformer une 🏡, une ville, un pays. Transformerait-on pour autant l’âme des gens qui ont vécu dans une vieille 🏡, une ville ancienne, un pays millénaire ?-. Je ne sais pas. Peut-être que l’âme a besoin d’un coup de peinture comme les 🏡 ?- . Ça doit être ça. Bonne 🌃, ne fais pas de vieux rêves !- À la fin de l’été, la 🏡 était prête. Vous ouvriez la porte et vous passiez par toutes les gammes d’une peur bleue. Bleu indigo dans le vestibule, bleu ciel dans le patio, la cuisine était turquoise, balais compris, les chambres vous plongeaient en pleine mer, en pleine 🌃, dans un champ de pervenches. Ceci pour le rez-de-chaussée. Murs, placards, portes et fenêtres, tout était bleu. Le plafond aussi.

Projet Viens chez moi, j’habite chez une copine, la 🏡 de poupées

Vous montiez un escalier mauve (maman avait peint également les marches). Et le premier étage vous accueillait en colère. D’un rouge éclatant. Au second étage, vous vous croyiez sur le quai numéro dix-sept, au port, quand les montagnes d’oranges attendent leurs cargos. La terrasse, vous ne la voyiez pas sous le ☀️, aussi aveuglante de blancheur. » Driss Chraïbi (La civilisation, ma mère !)

Une réflexion sur “La leçon de décoration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s