Légendes d’hiver en forêt de Brocéliande

L’hiver n’est certes pas ma saison préférée, je suis une méridionale qui s’épanouit sous les rayons du ☀️. Je ne suis pas, non plus, une adict des concours de peinture, lesquels demandent un classicisme qui n’est certes pas ma signature, et des ronds de jambes qui ne correspondent pas à ma nature solitaire. Ce concours-ci, supprimé depuis deux ans pour cause de covid, local et organisé par des potes, j’y participe régulièrement, j’y ai même gagné le premier prix, une erreur du jury sans aucun doute… Donc, puisque hiver et concours il y a, autant présenter une toile qui raconte une histoire. Pourquoi pas une légende, celle de la forêt bretonne de Brocéliande, dont le nom seul fait rêver, tant il est indissociable de la fée Viviane et de Merlin l’enchanteur…

Va pour Brocéliande. Toutefois, quelle légende choisir ? Elles me plaisent toutes, elles ont toutes une âme, des héros bons ou méchants, une morale, ou une fin tragique… Et surtout un décor fait d’ 🌲 inquiétants, bruissants de mots et de phrases. Voilà donc mon thème tout trouvé, décliné sur des tons d’hiver, dans une gamme chromatique froide mais toutefois chaleureuse. Je suis volontairement restée dans un tracé simple, largement amélioré par une technique ambitieuse sur fond de papier de soie froissé, c’est un contraste voulu et assumé. Il s’agit, pour cet événement précis, de jouer le jeu, donc de se démarquer de la concurrence, sans offusquer l’oeil d’un jury que je devine aisément frileux… comme une longue soirée d’hiver.

60x80cm  » Contes et légendes d’hiver dans la forêt de Brocéliande », galerie La vie rêvée des 🌲

Mon conseil. – Les adhérents de L’Atelier du jeudi sont, quelque soit leur niveau, invités à concourir, car notre structure associative a pour principe de ne laisser personne au bord du chemin. À leur usage, et à leur bénéfice, je leur ai donné les consignes suivantes : préférer la simplicité et l’originalité au copié-collé, s’exprimer sur une toile de bonne dimension, sélectionner un titre original représentatif du sujet et surtout… ne pas attendre le moment pour donner le tout dernier coup de pinceau… Ah, j’oubliais le plus important, prendre du plaisir… à PEINDRE !

Une réflexion sur “Légendes d’hiver en forêt de Brocéliande

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s