Les rêves de Fred-Nigel

 »-. Fred abandonna purement et simplement le canapé au profit du matelas mince et dur de la chambre de Nigel. Il s’agissait d’un lit -⛵ pour enfant. D’un vrai lit de capitaine de vaisseau, avec des tiroirs dessous pour ranger les sous-vêtements et les pistolets à six coups. Fred avait beau souffrir du dos après son séjour sur le canapé, il n’était pas prêt à recommencer à dormir dans le lit qu’il avait partagé avec Gail.

Projet Nos amies les Bêtes,  » Bestiole »

La première 🌃 qu’il passa dans le lit de son fils, il comprit l’étrange faculté qu’il possédait soudain, ou qui, peut-être, le possédait soudain. Il fit un rêve de gamin de neuf ans, le rêve de Nigel. À lui, l’adulte, ce rêve ne faisait pas peur, mais il avait dû terroriser l’enfant. Fred-Nigel était dans un champ, à la merci d’un gros 🐍. Fred l’adulte trouva tout de suite grotesque cette bestiole, qui avait des ailerons comme un 🐍 de mer, et crachait du 🔥. Elle s’élançait à coups répétés contre la poitrine de Fred-Nigel. Paralysé d’angoisse, il ne parvenait même pas à crier. À l’autre bout du champ, Fred se voyait comme son fils le voyait. -. Papa !- appelait tout bas Fred-Nigel. Au matin, Fred décida que les rêves d’un gosse de neuf ans étaient trop explicites, et trop triviaux … S’il retournait dans son propre lit, ce soir-là ?  » John Irving ( Les rêves des autres)

Une réflexion sur “Les rêves de Fred-Nigel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s