Les rendez-vous au clair de đŸŒ™

 »-. Bref, la LĂ©ontine s’Ă©tait dĂ©cidĂ©e sur un coup de tĂȘte. Elle voulait savoir, donc elle allait savoir. C’Ă©tait une tĂȘtue. Ah ! Elle en avait passĂ©, de ces soirĂ©es, cachĂ©e sur le bord de la route. Ça lui tenait tellement Ă  ❀ qu’elle en rĂȘvait la 🌃. Au bout de quelques jours, le doute n’Ă©tait plus permis, c’Ă©tait la voiture du vicomte. Elle voulait en avoir le ❀ net. N’y tenant plus, elle partie de 🌃 sur la petite route qui ceinturait la lande. La voiture Ă©tait passĂ©e depuis peu de temps. Elle avait marchĂ© quatre bons kilomĂštres. Mais la rĂ©compense Ă©tait lĂ , devant elle, tout prĂšs du mas d’Auzel. Marie Frontan et François de Cluzel !

Elle en avait eu des frĂ©missements tout le long du corps. Elle avait fait le voyage retour en un temps record. La chose Ă©tait si inattendue, si folle, qu’elle en avait la tĂȘte toute retournĂ©e. Aujourd’hui, qui savait ? En rĂ©alitĂ©, tout ça se chuchotait Ă  voix basse. C’Ă©tait trop grave. Trop important pour en parler sans une certaine rĂ©serve. Cela ressemblait Ă  un long murmure entrecoupĂ© de silences. C’Ă©tait des -. Avez-vous appris au sujet de…-. Alors on rĂ©pondait -. Oui, mais vous savez, j’attends pour voir…-. Dans tous les cas, on Ă©vitait de prononcer les noms. » Pierre Retier (Marie des Landes)

Une réflexion sur “Les rendez-vous au clair de đŸŒ™

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s