Lune de Printemps sur la Prairie

 ». Cette image, je ne l’oublierai jamais. Un profil de femme indienne dans la lumière de la chandelle. Elle me tendait un bol de vin chaud dont la vapeur m’enveloppait d’une fumée d’encens. Comme elle portait un nom Delaware qui signifiait, autant qu’il m’en souvienne, 🌙 de Printemps sur la Prairie, et que ce nom était trop long et imprononçable, on l’appelait Iris. On l’avait achetée, par l’intermédiaire d’un agent, à une misérable tribu de pêcheurs de la Côte de la Chesapeake Bay. Achetée est un euphémisme, en fait Iris avait été victime d’un de ces raids à esclaves qui se menaient couramment dans ces contrées, et aujourd’hui encore, sans doute.

50x60cm « La Huronne parée de plumes« 

-. J’ai décidé de vous confier aux bons soins d’Iris. Quand vous serez guéri, vous pourrez la garder si elle vous convient. C’est mon 🎁. Elle prendra soin de votre ménage et de vos habits. J’ai choisi la plus belle et la moins sotte du lot. Je la crois docile. Si elle vous manque de respect ou néglige son service, n’hésitez pas à la fouetter. Elles aiment ça, ces garces. Mais n’abusez pas de ce châtiment, ce serait gâter de la belle marchandise-. Je savourais la peau d’Iris comme une belle étoffe. Elle éclatait de rire et se moquait de cette manie des Blancs, habituée qu’elle était aux viols qu’elle avait subis de la part des mâles de sa tribu et de ses maîtres blancs. Nos échanges étaient rares, et tournaient court. » Michel Peyramaure (Louisiana)

2 réflexions sur “Lune de Printemps sur la Prairie

  1. Ping : Lune de Printemps sur la Prairie – Le Vélin et la Plume

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s