Pure, belle, sage comme un đŸŠ…

 »-. J’Ă©tais belle, tu n’imagines pas, aussi belle qu’une fille peut l’ĂȘtre Ă  quinze ans, si belle et si fine que mon pĂšre, ne se lassant pas de me contempler, ne parvenait pas Ă  se dĂ©cider Ă  me cĂ©der Ă  un autre. J’avais hĂ©ritĂ© de ma mĂšre une lumiĂšre sur la peau qui n’Ă©tait pas commune. DerriĂšre mon visage d’albĂątre et mes yeux trop clairs, une flamme semblait vaciller, insaisissable. Mais les seigneurs voisins guettaient leur proie. J’Ă©tais l’unique fille et j’aurais belle dot. Parmi les vigoureux fils que Dieu avait offert Ă  mon pĂšre, parmi ses compagnons d’armes et leurs jeunes Ă©cuyers, j’Ă©tais 🐩 et je chantais Ă  toute heure.

Projet 🐩

Je chantais dans le fracas des sabots et des armes ce que Pudeur m’interdisait de dire. Je rĂ©sonnais comme une cloche de verre au centre du jardin clos oĂč l’on me tenait aux beaux jours, cousue sur cette tapisserie mille-fleurs au milieu des renoncules et des glaĂŻeuls sauvages arrachĂ©s aux prairies du pays. Et ma voix montait dans leurs parfums.Tous parlaient au pays de cette jouvencelle, de ce doux ange, si bien gardĂ© au 🏰 des Murmures, posĂ© sur le gazon du prĂ© haut. Et l’on disait qu’il suffisait, pour gagner le 🏰, de suivre par la forĂȘt cette voix toujours vive, voix que seule la 🌃 semblait pouvoir Ă©teindre. Mais, de mon dĂ©sir, nul ne se souciait… » Carole Martinez (Du Domaine des Murmures)

Une réflexion sur “Pure, belle, sage comme un đŸŠ…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s