Être fermier… Ou ne pas l’être

 »-. Ton oncle Rolf est mort. Rolf s’est tué. Eh bien, il s’est pendu dans la grange. Il l’a fait tard le soir, quand tout le monde dormait, pour être sûr qu’on ne le trouve pas avant le matin. Ton grand-père a coupé la corde, quand il est venu pour la traite. Il croyait… Il croyait que Rolf s’était levé tôt à cause de la chaleur. Et puis il a trouvé les vaches qui erraient autour de la porte de la grange… À toi, Franck, je voudrais te dire que n’importe quelle vie… oui, cela montre que n’importe quelle vie vaut mieux que celle de fermier.

Projet Viens chez moi j’habite chez une copine

Je sais qu’il a fait ça parce qu’il ne voyait pas d’autre moyen de s’en sortir. Cette année, la sécheresse est pire que tout ce que nous avons connu par ici. Le ciel devient noir. Les ☁️ s’amoncellent, il y a même des coups de tonnerre, et puis une ou deux gouttes, mais rien de plus. Chaque jour qui passe est plus chaud que le précédent. Grand-père croit que la chaleur est montée à la tête de Rolf. Mais ce n’est pas cela. Quand on lui a légué la ferme, je l’ai bien vu sur son visage, il s’est retrouvé piégé. Il n’a jamais dit s’il voulait être ou ne pas être fermier. À présent, il s’est exprimé. Mais toi, Frankie, tu as le choix.. Mais Franck savait déjà qu’être fermier, ce n’était pas pour lui. » Jane Smiley (Les premiers jours)

Une réflexion sur “Être fermier… Ou ne pas l’être

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s