Le Pacha-Brigand

 »-. De tous ces personnages hauts en couleurs, mais bas en scrupules et moralité, le Pacha de Ianinna, Ali de Tebelen, m’inspirait le plus de curiosité. Sa vie aventureuse l’avait rendu célèbre à travers tout l’Empire, et j’en connaissais les épisodes comme tout un chacun. Très jeune à la mort de son père, il avait suivi sa mère, cette Chamco si belle et si farouche qui commandait une bande de brigands dans les montagnes de l’Albanie. Vaincue, violée et emprisonnée avec ses enfants, elle avait séduit ses gardiens et repris son existence guerrière, acharnée à faire de son fils un véritable bandit. Elle avait admirablement réussi, Ali était devenu le plus redoutable coquin de l’Empire. Et les trésors qu’il avait amassés à coups de rapines surpassaient ceux du Sultan.

Projet 🎏 d’avril, le 🐟 guerrier

C’était un personnage insaisissable, aux réactions imprévisibles, qui tantôt se montrait farouche musulman, tantôt buvait avec les Grecs à la santé de la Vierge Marie, tantôt intriguait contre le Sultan, tantôt lui prêtait ✋ forte. Le royaume qu’il s’était taillé à la pointe de son sabre allait des 🗻 d’Albanie jusqu’au golfe de Corinthe. Et il continuait à s’agrandir, tantôt s’étendant sournoisement, tantôt encourageant ses voisins à la révolte. On ne pouvait laisser cet Etat se créer dans l’État, contre l’État. -. Envoie des troupes le mettre au pas !-. En attendant, il nous reste la ruse, l’Empire, dans sa faiblesse, en a fait son arme préférée… » Michel de Grèce (La 🌃 du Sérail)

Une réflexion sur “Le Pacha-Brigand

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s