Nous inventâmes l’écriture, et par-là même la lecture…

 »-. Quand on donne du 🔥, on ne perd rien et on donne tout. Il en est ainsi de l’écriture et de la lecture. Forts de cette idée, nous parcourûmes le monde et les siècles. Les stèles des six textes fondamentaux de la Chine, le calendrier maya, le code d’Hammurabi, les sagas royales islandaises, le Cantique des cantiques, l’ Obélisque de la place de la Concorde, c’est nous, ma horde familiale et moi. Parce que nous avons inventé l’os et la pierre gravés, le galet d’argile couvert d’empreintes cunéiformes et sèches, le papyrus, la xylogravure, le parchemin, le vélin, le palimpseste, le rouleau de papier, le 💷, le caractère mobile, le traitement de texte, la tablette et le 💷 numérique, et la suite. Parce qu’un jour, à l’aube du matin de l’humanité naissante, nous avons gravé une omoplate de renne…

Aujourd’hui, ne parlons-nous pas toujours de Salomon ou de Lao Tseu ? Et n’en tirons-nous pas de la sagesse pour notre propre vie ? De l’esprit de décision ? Ne lisons-nous pas les fables d’Ésope réécrites par La Fontaine, et passées par des versions persanes, arabes ou turques pour nous venir d’Inde ? N’en tirons-nous pas, depuis des milliers d’années, de quoi comprendre et agir par notre pensée personnelle, individuellement commune et culturelle. Mais libre. Et nous, depuis des siècles, nous trouvons dans la lumière de ces aventures une sagesse qui nous délivre de toutes les tyrannies sociales, politiques, religieuses et philosophiques. Parce que nous lisons. » Claude Ponti (Lire est le propre de l’homme)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s