La Cerise

 »-. Le titre aussi, il faut que je vous explique. Beaucoup de gens ignorent que la 🍒, c’est la guigne, la poisse, la malchance. Une vieille pote Ă  moi, ma chĂšre compagne, mon amoureuse folle que je retrouve Ă  tous les coins de rue de mon parcours. Si elle me colle au train, la salope ! Me saoule, m’ahurit ! Toujours lĂ , fidĂšle Ă  tous les rendez-vous, fidĂšle comme un 🐕, fidĂšle comme la mort.  J’ai beau faire, toucher du bois, me signer, Ă©viter l’Ă©chelle par en-dessous, je n’arrive pas Ă  l’exorciser.

60x60cm « Le temps des cerises« , galerie La vie rĂȘvĂ©e des đŸŒČ

Elle me sourit en code pĂ©nal, me roule des bisous aux bacilles, me fait des caresses au bistouri, m’envoie pour ma fĂȘte des bouquets de flics, d’huissiers, des billets doux en papier bleu. Je m’Ă©carte des tripots. Rien Ă  chiquer, je suis vu, je suis pris. C’est ça, la 🍒, l’existence entre 🐕 et đŸș, entre deux douleurs, entre deux gendarmes. Pour plus de dĂ©tails, tournez la page. Soyez sans crainte, je prĂ©fĂšre tout de mĂȘme vous faire marrer, que vous en ayiez pour votre pognon. Ça viendra toujours trop tĂŽt pour les larmes. Chacun son mĂ©tier. » Alphonse Boudard ( La 🍒)

Une réflexion sur “La Cerise

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s