Belle-de-pute

 »-. -. Mon homme -, elle murmure, et ça la rend rêveuse. S’il tombait, c’est certain, elle mettrait les pipées doubles pour qu’il ne manque de rien en prison. -. Un amour comme le nôtre !-… À n’y rien comprendre, plus veule, plus fumier, plus rapace que sa pomme, il faut prendre l’avion pour le trouver. Le soir même, on la retrouve au turf, résignée, docile, aimante. Son oeil fermé, ses ecchymoses la revalorisent mystérieusement. Son seul avantage, à vrai dire, c’est qu’elle fait pute, mais alors d’une façon indélébile. En sa compagnie, on a l’air d’un micheton, ou d’un sautet, pas de milieu. C’est exactement, Léone-la-fille-de-joie-triste-au-coin-de-la-rue-là-bas. On la repère de loin, vu sa taille, sa façon de balancer son sac à ✋, de s’appuyer contre le mur. Sa mèche décolorée en négligence sur le côté. S’approchant, l’alléché glisse en déception. Elle porte ses quarante-cinq berges sans bavures, aux poches sous les yeux, au flasque des tétons, aux rides, à l’avachissement général. -. Tu viens, mon coco ?-

Projet picassez-vous la tête

Ça durera, ce petit bonheur, tant que Léone pourra faire tourner le moulin. -. On prendra une épicerie -buvette en banlieue -. Les projets grandioses après la fameuse belle affaire. Elle n’y croit plus beaucoup. Ce coup de vingt briques, c’est un peu comme les promesses de curé pour l’au-delà. Vraiment impossible à vérifier… » Alphonse Boudard (La 🍒)

Une réflexion sur “Belle-de-pute

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s