Tiens ! Des ciseaux à cranter dans ma boîte à couture !

Mes talents de couturière sont minces, pour ne pas dire inexistants, ainsi que le démontre l’indigence de ma boîte à couture… Elle recèle toutefois une paire de ciseaux cranteurs, fort utiles pour m’éviter de coudre des ourlets. Pourquoi ne pas leur trouver un usage supplémentaire, ludique et créatif ? Après essai, lesdits ciseaux fonctionnent également fort bien sur du papier même épais (mais pas sur du carton). Vous avez dit papier, petits papiers, papier-cadeau, papier collé, papier de riz et d’Arménie, laissez passer les p’tits papiers… Plutôt que de déchirer ou découper soigneusement, pourquoi ne pas cranter ?

Sur un vieux support remis à neuf -traduisez recouvert de deux couches de fond d’un noir profond- j’ai approximativement exécuté au 🔪 la silhouette pointue d’une 🗻, complétée par un ciel tout de rose illuminé. Restait la partie ludique, à savoir l’exercice de découpage, qui m’a amusée comme une gamine de dix ans. J’ai ajouté de minces bandelettes de papier pour souligner les deux versants, une 🏡 perchée tout au sommet, ainsi qu’un, deux trois ☁️eux aussi largement rosés. Le tout cranté, à partir d’une vieille affiche colorée qui faisait d’ailleurs la promotion d’un de mes Ateliers. Pointillisme et collage, coups de 🔪 rageurs sur décor… L’exercice n’est pas compliqué. On joue là surtout sur les couleurs et l’originalité, plutôt que sur une technique savante ou un tracé mirobolant. Je me suis bien amusée, en trois-quatre heures de travail pause café comprise, et surtout en laissant aller l’imagination, et la ✋ munie de l’ustensile… Il y eut tout de même, en amont, un temps de réflexion et de considérations artistiques. Car, ce qui semble facile ne l’est pas forcément…

40x50cm  »La petite 🏡 dans les ☁️ »

Mon conseil. Travailler vite, sans réfléchir, sitôt que la toile se trouve sur le chevalet. Le projet se réfléchit d’abord, puis s’exécute rapidement, presque dans l’urgence, en découpant sans grande méthode les éléments du décor. Car il s’agit d’en conserver la spontanéité. Quite, pour les perfectionnistes, à peaufiner en aval. -. Cranter est nettement plus rapide que découper, on gagne sur les préliminaires, ne reste que le côté artistique. On s’y met, on crante sans crainte ?

Une réflexion sur “Tiens ! Des ciseaux à cranter dans ma boîte à couture !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s